Grey PRIDE

Grey PRIDE

Vivre et mourir à domicile

L'arrivée massive des seniors : un enjeu de société

Au-delà de la problématique des seniors LGBT, c'est toute la société qui doit basculer vers de nouveaux modèles pour la prise en compte de l'arrivée massive de seniors. Tous les seniors ne sont pas des nantis assis sur leurs privilèges (c'est l'électorat de Fillon, je ne me bats pas pour eux ) ; mais par contre tous ceux qui vont vivre avec des petites retraites, qui vont se retrouvés isolé-e-s, qui n'auront pas accès à la culture des loisirs et de la consommation ... C'est un enjeu de société auquel nous sommes ou serons tous confronté-e-s. Les anciens modèles ne fonctionnement plus ou ne correspondent plus aux attentes actuelles. Nous devons tout repenser en terme économique, d'habitat, d'organisation du sytème de santé, de l'aide à domicile. Si nous ne faisons rien, nous assisterons au retrait progressif de l'état et à la montée en puissance de la SilverEconomy, dont le seul souci est de faire du profit sur un marché en pleine expansion. Je sais que c'est un combat qui n'est pas sexy... c'est plus facile de se mobiliser pour d'autres causes moins anxiogène, pourtant ne rien faire, c'est accepter de vivre notre vieillesse dans les pires conditions !

 

Le maintien à domicile

L'organisation actuelle du maintien à domicile, lorsque on se trouve en situation de dépendance, est inopérante. 

 

Des interventions des acteurs de santé non coordonnées ; les difficultés à faire un suivi correct pour les problèmes récurrents du vieillissement : les dents, les yeux, les oreilles. Pour pouvoir accompagner une personne âgée chez un dentiste, ou un ophtalmo il ne suffit pas de commander une ambulance : la prise de rendez-vous, l'appel de l'ambulance, l'accompagnement... tout cela est une mission impossible pour quelqu'un qui se trouve en situation de dépendance. (voir Soignons Humain)

 

L'organisation de l'aide à domicile est aussi très difficile pour quelqu'un de dépendant. L'organisation des repas, la présence aux heures adéquates pour pouvoir faire à manger (la dénutrition est un problème fréquent des personnes âgées), les contrats à signer pour employer quelqu'un à domicile, même lorsqu'on passe par un organisme !

 

Maintenir quelqu'un à domicile , en l'absence d'une tierce personne de la famille ne permet pas de garantir la qualité de vie des personnes. Il serait nécessaire qu'une personne de confiance, puisse coordonner les différents acteurs et soit l'interlocuteur pour régler les problèmes administratifs, médicaux, et d'organisation de la vie courante.

En l'état actuel, lorsqu'une personne ne peut plus faire face à ses différents interlocuteurs, la mise sous tutelle est décidée, et la personne placée en maison de retraite ou en EHPAD, contre sa volonté.

La société et les individus auraient tout intérêt à mieux organiser le maintien à domicile. Cela couterait moins cher et permettrait aux personnes qui le souhaitent de pouvoir vivre et mourir chez elles.

 

Cela fait partie des combats de GreyPRIDE.

 

Francis Carrier
Président de GreyPRIDE


30/12/2016
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 345 autres membres