Grey PRIDE

Grey PRIDE

La bientraitance des personnes âgées, un enjeu de société.

Combien de temps va-t-on encore dire que la prise en charge des personnes âgées dans notre société va bien ?


Oui bien sûr il y a des gens extraordinaires, qui sont dévoués, qui font leur maximum... 
Mais aussi bien en EHPAD que dans le maintien à domicile, nous sommes loin du compte pour préserver une qualité de vie correcte aux personnes âgées dépendantes, et le choc démographique, ainsi que l'allongement de la durée de vie de personnes en situation de dépendance ne va faire qu'aggraver la situation.
Comme pour les abattoirs, notre société a du mal à voir la réalité. Il est plus facile de jeter l'opprobre sur ceux qui y travaillent que sur un système qui génère de la maltraitance animale dans un cas, humaine dans l'autre.
Le gavage des animaux vous choque ? Que dire alors de la façon de nourrir à la cuillère un personnes âgée en 4 minutes pour des raisons de rythme de travail à respecter ? 
Pensez-vous que les personnes qui travaillent dans des abattoirs sont des sadiques ? Pensez-vous que la plupart des salariés d'EHPAD maltraitent volontairement les personnes dont ils ont la charge ? 
Qui a envie d'aller y travailler ? C'est plus facile de faire en sorte que ce soit d'autres qui s'en chargent !

Le désengagement de beaucoup de familles pour s'occuper de leurs vieux ne peut pas être compensé par la seule institutionnalisation de la prise en charge ; sans parler de tous ceux et toutes celles qui n'ont pas ou plus de familles.
Nous avons tous besoin d'aimer et d'être aimé, et c'est quelque chose qui ne s'achète pas.

Inutile de montrer du doigt des responsables ; nous sommes tous responsables de cette situation.
Le culte de l'individualité, l'absence de solidarité, le déni de notre propre vieillesse, la monétisation des tous les rapports, la recherche de profit quelque soit le secteur, l'incapacité d'accepter la notion de risque, le principe de précaution omni-présent, la priorisation de la durée de vie sur la qualité de vie, nous conduiront un jour où l'autre à devenir nous-même l'objet de maltraitance.

Vous allez me dire, mais alors qu'est-ce qu'on peut faire ?

- Soyons plus solidaires de nos vieux, de nos voisins, de nos connaissances en maintenant des liens, en rendant des petits services, en assurant une présence amicale (ce que font déjà pas mal d'associations).
- Combattons la monétisation du lien social, comme est entrain de l'instituer La Poste (service payant du facteur pour rassurer la famille que mamie n'est pas encore morte).
- Refusons la judiciarisation du lien social. Certains directeurs d'EHPAD demandent aux bénévoles d'association de fournir un extrait de casier judiciaire.
- Taxons les administrations et sociétés privés qui n'utilisent plus pour leur service clients que des serveurs vocaux ou des sites internet et qui ainsi privent les personnes en perte d'autonomie de ces mêmes services (tout en faisant de substantielles économies sur le nombre du personnel).
- Demandons au pouvoir public de favoriser la création de lieux de vie à taille humaine (10 à 20 appartements) et respectueux des minorités sexuelles ou culturelles.
- Permettons aux salariés de ces secteurs d'avoir des possibilités d'évolution et des passerelles dans les différents types établissements médico/sociaux pour ne pas les conduire à l'épuisement et leur permettre de s'occuper de patients différents (enfants, handicapés, personnes âgées...).
- Le temps complet choisi doit être la règle pour tous ceux qui le souhaitent avec le dédommagement du temps de transports entre résidence des patients.
- Dans les EHPAD accueillant des personnes en grande dépendance le ratio de salariés par rapport aux patients doit être revu à la hausse(8/10).
- Généralisons la coordination de tous les acteurs médicaux auprès des personnes âgées.
- Formons rapidement tous les intervenants au respect de l'intimité des seniors et de leur sexualité, au respect de leur orientation sexuelle et de leur identité de genre et à l'accueil des personnes séropositives.
...

Je m'arrête là... mais la liste n'est pas exhaustive.

Alors on s'y met ? On change de regard et on se construit un avenir meilleur ?



22/07/2017
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 353 autres membres