Grey PRIDE

Grey PRIDE

Individualisme : une liberté qui se paie cher ?

Ma génération a largement privilégié l'individualisme. Nous nous sommes émancipés du carcan familial pour pouvoir vivre en toute liberté notre sexualité. Nous pensions que nous ne devions rien sacrifier à cette liberté, jusqu'aux années SIDA. Le SIDA a transformé largement le mode de vie de notre communauté, mais il a aussi permis de re-créer des solidarités et des familles choisies. Ce sentiment d'appartenance communautaire a été très présent jusque dans les années 2000. 
Aujourd'hui l'individualisme a repris beaucoup de vigueur et pour beaucoup d'entre nous l'idéal serait de pouvoir rester chez soi, le plus souvent seul, jusqu'à la fin de sa vie. Ce choix, guidé par l'envie d'avoir une totale liberté, ne prend pas en compte la solitude et l'isolement progressif du monde extérieur. La solitude est souvent une très mauvaise compagne... 
Le fait de vivre avec d'autres personnes, de partager un appartement ou d'être dans une résidence avec des espaces communs permet de rester dans la vie, de continuer a échanger, d'apprendre à respecter l'autre, de recevoir le soutien et l'affection de personnes choisies, de partager une histoire, de donner un peu de soi...
Imaginer une vie en famille choisie est une chose que nous pourrions ou devrions réapprendre !? Et vous qu'en pensez-vous ?



13/09/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 342 autres membres