Grey PRIDE

Grey PRIDE

Vie du collectif


Le premier séminaire GreyPRIDE

Bonjour, 

Dimanche 1er Octobre 2017, a eu lieu le premier séminaire GreyPRIDE pour discuter tous ensemble des enjeux concernant GreyPRIDE.
Nous étions plus d'une vingtaine à réfléchir et à proposer des actions. 
GreyPRIDE est encore une petite structure et nous devons trouver les moyens pour pérenniser nos actions : de nouveaux bénévoles, un appui salarié, et sans doute un local.
Il est très important que vous soyez un relais auprès de vos ami-e-s pour expliquer ce que nous faisons et les motiver pour qu'ils ou elles nous rejoignent.

Nos priorités restent :
- lutter contre l'invisibilité des seniors LGBT
- créer des images positives et inclusives de cette population
- tenir un discours militant sur les situations qui nous semblent inacceptables
- proposer de nouvelles actions de soutiens auprès des seniors

Solidairement,

Francis Carrier
Président de GreyPRIDE

 

 

Compte-rendu :

 

Séminaire Grey PRIDE du dimanche 1er octobre 2017
 1 • Communication externe (relations avec les organismes publics,
         média, associations seniors, associations et centre LGBT,
         participations aux événements LGBT et seniors...)
  2 • Comment faire venir de nouveaux membres
          et améliorer les échanges entre les membres
  3 • Proposition d'activités nouvelles / Synergies avec les associations
           membres de GreyPRIDE 
  4 • Quels moyens : moyens humains, local, collecte de fonds ... ?
 ___________________________________________________________
 
Collecte de fonds
 
Dans un premier il est nécessaire de lister « les cibles », quels financeurs publics ou privés peuvent soutenir nos projets.
Nous devons explorer les pistes qu’offrent le crowdfunding, le crowgiving, le prêt participatif…
Nous devons nous rapprocher de la Conférence des Financeurs, et voir avec eux les possibilités d'étendre leur soutien à d'autres actions de GreyPRIDE
 Dans le passé un partenariat avec Marie-Claire a été exemplaire par sa capacité à développer des « événements » susceptibles d’apporter des subsides à la création d’Arc en Ciel ne faudrait-il  pas retrouver ce type de compagnonnage.
L’ARS (Agence Régionale de Santé serait naturellement un partenaire prioritaire
Nos bons contacts avec « les Petits Frères des Pauvres » nous inclinent à envisager leur présence au sein de notre Conseil d’Administration.
Nous pouvons également solliciter nos adhérents afin qu’ils puissent devenir donateurs, nous allons réviser la rédaction de nos bulletins d’adhésion dans ce sens. Nous devons nous renseigner sur les déductions fiscales possibles (reçus fiscaux). Peut-être obtenir le statut d’association d’utilité publique.
Une aide active d’autres associations fournirait une valeur à nos activités. Actuellement nous avons un soutien matériel et de prêts de locaux de la part du Centre LGBT de Paris/IDF, de Basiliade, d’Acceptess-T, d’Act Up, d’Aides. Nous devrons faire appel à d’autres associations dans le futur si nous développons de nouvelles actions.
Nous devons poursuivre notre recherche de mécénat de compétences auprès des Caisses de Retraites (AG2R…)
Evidemment toutes ces prospections sont chronophages, il en est de même pour l’’alimentation d’un réseau et  l’élaboration d’un carnet d’adresses. Ces missions  nécessitent  une expérience spécifique, aussi l’appel à un temps salarié pourrait-il être évoqué.
Nous souhaiterions prendre rendez-vous avec la Fondation de France afin de présenter Grey Pride et de construire ensemble un fléchage de nos projets vers des fondations enclines à soutenir les projets seniors et les projets LGBT.
Nous devons aussi valoriser le temps des bénévoles qui travaillent pour Grey PRIDE, il représente une équivalence de ressources non monétaires
La recherche de Parrains et Marraines a permis de rentrer en contact avec Stéphane Corbin, Virginie Lemoine et Thierry Thieû Niang..
Nous pouvons imaginer le montage d’événements sportifs ou culturels : on pourrait envisager la création d'un spectacle ou exposition autour de la vieillesse afin de donner des images positives de cette population.
La possibilité de « Dons en nature » et d’appuis logistiques ne sont pas à négliger.
Nous pourrions créer des partenariats avec d’autres associations européennes luttant pour les mêmes causes : Espagne, Allemagne Italie ce qui ouvrirait des opportunités pour obtenir des fonds européens.
Nous pourrions nous renseigner sur les possibilités de sponsorisation qu’offrent les labos diffusant des médicaments génériques (Labo Pharma, Mylan) ainsi que par certaines marques : Thermolactyl, Damart, l’Oréal…
 
Propositions d’activités nouvelles 
 
En regard des propositions des adhérent-e-s de Grey Pride, des commentaires de  seniors rencontrés lors des permanences téléphoniques, de réunions inter-associatives et de brainstormings de la commission « lutte contre l’isolement »nous avons recensé un grand nombre d’activités visant au bien-être des seniors et à leur développement personnel.
Nous avons regroupé ces activités en 4 domaines :
Les Loisirs :
Vacances partagées,
Sorties culturelles
Atelier  bibliothèque en groupe
Balades urbaines, marches en petits groupes
Temps festifs
Ciné-club LGBT
Atelier chansons (chorale)
Atelier gourmand
Atelier jeux
Atelier jardinage
 
Le bien-être physique et psychique
Atelier sur le bien-être sexuel sous la forme de groupes de parole
 Massages,
Atelier diététique
Atelier entretien de la mémoire
Atelier dextérité, créativité
Atelier relooking
Atelier des cinq sens
Tai chi, gymnastique douce, étirement, yoga, renforcement musculaire
Jeux mnémotechniques
Atelier « lecture d’un bilan de santé »
 
L’histoire des personnes LGBT
Atelier histoires de vie, causeries du soir, atelier récits oraux et ateliers d’écriture
Lectures intergénérationnelles, passeurs d’histoires
 
Activation des compétences
Apprentissage de la photo numérique et son traitement
Cours de langues
Atelier multimédia : utiliser internet, un smartphone, un PC…
Bricolage à plusieurs (rénovations de l’habitat)
Création d’un réseau LGBT d’entraide
Rendre visite et accompagner les seniors LGBT en difficulté passagère suite à une intervention chirurgicale ou à un accident ou à une maladie
 

  • Certaines de ces activités ne requièrent aucun subventionnement mais seulement des compétences d’animateurs : groupes de parole, balades, mémoires, 5 sens, lecture, écriture, réseau d’entraide, visites, cours…
  • D’autres nécessitent un local fixe et un peu de matériel : atelier multimédia, activités numériques, photos (prise de vue et traitement), bricolage, gym et technique psychocorporelles
  • D’autres encore demandent des moyens financiers : sorties culturelles, vacances, aménagement du domicile.
  • Des compétences techniques : diététique, bilan de santé, informatique…

Les associations LGBT  de Paris IDF organisent un grand nombre d’activités. Nous pourrions orienter nos adhérent-e-s et les séniors vers ces associations. Pour certaines il sera nécessaire que nous analysions leur capacités à accueillir un public vieillissant (associations sportives ou festives).  Grey Pride par un travail pédagogique sur l’inclusion et les représentations du vieillissement pourra progressivement rentrer en synergie avec elles.
Dans un premier temps nous pourrions rentrer en contact avec les institutions dont la vocation est  d’accompagner le vieillissement comme le Centre de santé gay (pour la lecture du bilan de santé et la santé sexuelle, les troubles mentaux)
Aides ou Activ’ santé pour la diététique. Les groupes de paroles disposition, organisation tendance
Basiliade pour l’accueil des ateliers gourmands.
Certaines associations sportives LGBT pourraient adapter leurs pratiques à un public senior.
Les petits Frères pour des séjours en Province et les Centres LGBT régionaux pour des locations saisonnières.
La bibliothèque du Centre LGBT de Paris pour la lecture en groupe.
Grey Pride pourrait éventuellement financer ou cofinancer certaines de ces activités.
 
Communication externe
 
Il est nécessaire que GREY Pride communique mieux sur ces activités. Autant le plaidoyer sur la question du vieillissement dans les associations LGBT commence à être perçue et relayée. Mais nous devons trouver une stratégie pour mieux communiquer avec les séniors eux-mêmes.
Les Centres LGBT en France doivent être  incontournables dans la création d’un maillage et de la diffusion des besoins et revendications des ainé-e-s.
A Paris IDF il serait utile de renforcer l’information sur les salons de convivialité.
Nous devrions multiplier les apéros dans les bars et nous déplacer en petit groupe apporterait une meilleure visibilité des seniors, ces moments peuvent également permettre de diffuser flyers et infos orales aux seniors rencontrés,
Prévoir des week-ends de détente.
Notre présence dans les événements festifs de la communauté doit être accrue et plus visible.
Nous pourrions contacter certaines mutuelles et discuter avec elles de la faisabilité de pouvoir diffuser des informations sur Grey PRIDE via leurs listes de mutualistes.
La ville de Paris peut offrir différentes propositions d’affichage disponibles aux associations et communiquer sur la ligne d’écoute.
Nous pourrions participer aux Conseils des Seniors dans les mairies d’arrondissements de Paris.
Les médias généralistes, la presse LGBT et les « gratuits » doivent être également sollicités.
Les pratiques de kissing et de hug donneraient également une certaine visibilité aux ainé-e-s si elles sont adoptées sur la scène gay, lesbienne, bi, trans…dans des soirées à thème (Rosa Bonheur aux Buttes Chaumont)
Plus de distribution de flyers dans les lieux gays : saunas fréquentés par les seniors et autres lieux gays.
A chaque rencontre nous devons expliquer nos objectifs, nos partenaires et nos actions.
Prévoir une fête lors de la journée des Seniors.
Lister les soirées et les lieux regroupant les plus de 40 ans
Contacter les associations en région.
Revoir le flyer actuel ou en créer un nouveau déclinant nos actions nos revendications et nos commissions.
Essayer d’imposer le thème des seniors et du vieillissement lors d’une prochaine Marche des Fiertés.


06/10/2017
0 Poster un commentaire

Participer aux actions de GreyPRIDE et priorités pour 2017

Une ligne d'écoute est à votre disposition 2 fois par semaine ainsi qu'un salon le dernier samedi de chaque mois de 16h30 à 19h.
Vous pouvez aussi participer à l'une de nos commissions : solidarité, santé, habitat, juridique, témoignage...
 
GreyPRIDE s'est fixé 4 actions prioritaires pour 2017 :
- faire tourner l'exposition "vieillir sans tabou"
- créer un kit de communication (affiches + livret ) sur le respect de la sexualité et de la diversité des seniors (des seniors LGBT en particulier). 
- organiser des ateliers et un colloque sur les thèmes qui touchent le "bien vieillir LGBT+"
- un module de sensibilisation et de formation des cadres et décideurs de la filière gérontologique pour les sensibiliser aux spécificités du vieillissement des LGBT+
La DILCRAH vient de nous annoncer qu'elle participerait au financement de nos actions, mais cela ne suffit pas !
Nous avons besoin de votre soutien soit en devenant un membre de greypride, soit en faisant un don, soit en nous appuyant auprès de financeurs privés (fondations, institutions, entreprises...)
Ce que nous faisons aujourd'hui, c'est pour que vous puissiez viellir demain dans un environnement plus bienveillant et respectueux de vos attentes. Alors investissez dans votre avenir ! Merci !

 


24/06/2017
2 Poster un commentaire

Actions de la DILCRAH

Pour la première fois, un organisme public, sur les recommandations de GreyPRIDE, propose des actions ciblées vers les seniors LGBT !

Aujourd'hui le ministre des jeunes et des sports a annoncé dans une réunion à laquelle j'étais invité les actions qui ont été retenues par la DILCRAH .

J'avais envoyé le document concernant les actions de GreyPRIDE pour 2017, et plusieurs  des actions ont été retenues. A nous maintenant de répondre à l'appel à projet en chiffrant précisément nos actions . il faudra faire vite, car les budgets devront être engagés d'ici avril 2017.

extrait du document :

Le plan de mobilisation contre la haine et les discriminations anti-LGBT, conçu pour une durée de trois ans, développe cinq priorités :

Une République exemplaire contre la haine et les discriminations anti-LGBT
Sanctionner chaque acte de haine anti-LGBT et protéger au mieux les victimes Éduquer contre la haine et les discriminations anti-LGBT
Agir contre les discriminations anti-LGBT au quotidien
Poursuivre le combat international pour les droits des personnes LGBT

Un budget annuel de 1,5 M€ sera mobilisé pour conduire des actions de niveau national et local, et notamment soutenir les associations qui interviennent en matière d’information, de prévention, de formation et d’aide aux victimes, ainsi que pour la conduite d’actions de communication, l’organisation d’événements et le soutien à la recherche.

...

Quelques actions pour lesquelles nous pourrons proposer des projets:

Soutenir les festivals (cinéma, théâtre, photographie, etc.) promouvant la visibilité des personnes LGBT et la lutte contre les LGBTphobies ; valoriser la diversité des orientations sexuelles et des identités de genre au sein de la programmation des institutions et industries culturelles (musées, patrimoine, arts visuels, spectacle vivant, lecture publique, cinéma, etc.), prévenir les discriminations et favoriser l’expression de la diversité au sein des établissements d’enseignement relevant du champ culturel (conservatoires de musique, de danse et d’art dramatique, écoles d’art, d’architecture, Fémis, etc.).

Concevoir et recommander la signature d’une charte « Vieillir LGBT » dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD).

Inclure dans le cursus de formation des soignants de la filière gérontologique et du secteur médico-social un module de sensibilisation à l’accueil des personnes LGBT.

Diffuser, dans le cadre des campagnes sur le vivre ensemble et la lutte contre les stéréotypes, des campagnes de communication et des expositions sur les seniors LGBT afin de les rendre plus visibles, cette population étant habituée à l’auto-exclusion.

le document complet :

http://www.gouvernement.fr/plan-de-mobilisation-contre-la-haine-et-les-discriminations-anti-lgbt


21/12/2016
0 Poster un commentaire

Journée mondiale de lutte contre le sida

GreyPRIDE participe à sa façon à la journée mondiale de lutte contre le sida en diffusant un communiqué de presse.

A ce jour, la population des seniors est largement ignorée de toutes les campagnes de prévention, et les difficultés propres aux seniors LGBT sont totalement ignorées de toute la filière gériatrique.

 

Les tabous sur la sexualité, l'orientation sexuelle, l'identité de genre, les assistant-e-s sensuels/sexuels, la qualité de vie... ne permettent pas pour l'instant d'imaginer que les seniors aient une sexualité.

Des pratiques méconnues, parfois tarifées, dans lesquelles les négociations concernant la prévention ne sont sans doute même pas abordées : quand l'occasion est rare, on est sans doute moins regardant.

 

Les seniors séropositifs n'ont pas des perspectives bien réjouissantes : l'absence de de formation des aidants concernant cette pathologie risque de reproduire les mêmes effets de rejets de cette pathologie que nous avons vécu dans les années 80. Les études contradictoires sur le vieillissement prématuré des séropositifs en traitement sur le long terme, les multi-pathologies associées au VIH, les interférence médicamenteuses entre les traitements hormonaux et les autres traitements : autant de facteurs anxiogènes et méconnus.

 

Le discours de prévention est indissociable de l'image corporelle que l'on a de soi et que nous renvoie la société. Parler de sexualité et de prévention ne peut se faire qu'en abordant l'image que nous avons de notre propre corps, de la façon dont nous vivons...

 

Nous n'avons plus un corps parfait, mais nous avons toujours envie de caresses, de sensualité, de sexualité.

Se préoccuper de soi c'est aussi continuer à faire de l'exercice physique, bien manger, conserver une vie sociale, avoir des ami-e-s et des amant-e-s...

 

Lever les tabous sur tous ces sujets est essentiel pour que les seniors puissent conserver une vie normale, avec le "désir" de vivre tout simplement.

 

Beaucoup de travail reste à faire.

 

communique de presse 2.png

 

 


01/12/2016
3 Poster un commentaire

Cohabitons, cohabitons...

flyer cohabitation.jpg
GreyPRIDE avec Basiliade lance un projet de cohabitation de seniors en collaboration avec la mairie Paris. Vous êtes 2 à 4 ami-e-s, vous vous posez des questions sur le fait de rester dans votre appartement actuel : trop cher pour vos revenus de retraite, pas adapté lorsque vous serez plus âgé-e, trop loin des commerces... ou vous avez envie d'avoir un projet de vie moins solitaire...

Vous pouvez poser votre candidature à contact@greypride.fr en expliquant vos motivations.


27/11/2016
0 Poster un commentaire