Grey PRIDE

Grey PRIDE

Lettre aux candidat-e-s à l'élection présidentielle

 

contact : Francis Carrier / 06 711 202 88 / contact@greypride.fr

 

 

Objet : Questionnaire adressé aux candidat-e-s à l’élection présidentielle

 

 

 

Madame la candidate, monsieur le candidat,

 

 

GreyPRIDE est un collectif associatif dont le but est de lutter contre toutes les discriminations des seniors lesbiennes, gay, bi, et trans (dites LGBT+), de proposer des actions de soutien à cette population et d'être un acteur vigilant de la filière gérontologique.

 

Les difficultés de vie liées au vieillissement des personnes LGBT+ ne sont certes pas un phénomène nouveau. Toutefois, la lutte pour la reconnaissance et l’acquisition de nouveaux droits sociaux et sociétaux, rend désormais cette réalité plus visible. La majeure partie des personnes LGBT+ âgées de 50 ans et plus ont connu un parcours de vie marqué par la dévalorisation de leur orientation sexuelle ou l’interdit de leur identité de genre. Certains ont connu la criminalisation, d’autres la pathologisation de leur identité. Tous, sans exception, ont eu à vivre des expériences de discrimination qui les ont souvent contraints à ne pas révéler leur identité. Certes, l’acceptation de l'homosexualité dans les sociétés les plus libérales a progressé ces dernières années. Toutefois, la stigmatisation et la discrimination des gays, des lesbiennes, des personnes trans et bisexuelless demeurent encore aujourd’hui un problème social persistant, particulièrement auprès des plus âgés d’entre nous. Ainsi, les vulnérabilités spécifiques au vieillissement des personnes LGBT+ sont nombreuses en termes d’habitat, de maladie, d’accès aux soins de santé, de précarité, de perte d’emploi, d’exclusion, de protection juridique, de reconnaissance de leur identité. Ces vulnérabilités apparaissent aujourd’hui comme autant de souffrances qui appellent des réponses adaptées.

 

GreyPRIDE entend bien y répondre. Notre collectif est composé de personnes morales et de personnes physiques. A ce jour, plusieurs associations ont rejoint le collectif : AIDES, Acceptess-T, Act Up-Paris, Basiliade, David&Jonathan, DiverSenior (Toulouse), Les Bascos (Bayonne), Actions-Traitement, Bi'Cause, Les Gais Retraités, Le Kiosque Info Sida.

 

Depuis deux ans, date de sa création, notre association a mené un travail particulièrement important. Nous avons, en effet, choisi de travailler sur la visibilité des personnes LGBT+ vieillissantes et de leurs besoins spécifiques. Nous avons ainsi mené plusieurs actions concrètes :

 

  • Ouverture d'une ligne d'écoute en collaboration avec le centre LGBT d'Ile de France (2 permanences par semaine)
  • Sensibilisation des associations de lutte contre le VIH et LGBT sur l'invisibilité des seniors LGBT en France
  • Ouverture d'un blog recensant tous les articles et des éditoriaux sur ce sujet (7800 connexions en 2016)(www.greypride.fr)
  • Création d'une exposition de sensibilisation "Vieillir sans Tabou". Cette exposition a déjà été présentée dans les centres LGBT de grandes villes françaises (Paris, Toulouse, Bayonne, Bordeaux, Nantes, Strasbourg…)
  • Rendez-vous mensuel de convivialité
  • Projet de cohabitation de seniors dans de grands appartements parisiens
  • Lancement d’ateliers de recherche à caractère scientifique en vue d’un grand colloque en 2018   

 

 

Les médias se sont fait l'écho de nos actions dans divers articles parus dans Libération (3 janvier 2017), Seronet, Yagg, AgesVillages... Nous sommes également présents sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter).

 

Si vous êtes élu-e Président de la République, vous aurez à faire des choix essentiels pour notre pays. Pendant les cinq prochaines années, vous serez alors à même d’engager des politiques sociales et de lutte contre les discriminations répondant au plus près des besoins des personnes LGBT+ vieillissantes.

 

Le questionnaire que nous vous adressons en tant que candidat-e à l’élection présidentielle, a pour objectif de vous permettre d’énoncer vos engagements et d’apporter des réponses concrètes aux vulnérabilités spécifiques que vivent au quotidien les personnes LGBT+ âgées.

 

Vos réponses, ainsi que celles de vos concurrent-e-s, seront bien évidemment analysées et diffusées largement, notamment dans les réseaux et la presse associatifs.

 

Dans l’attente, nous vous prions de croire, Madame la candidate, Monsieur le candidat, à l’expression de nos salutations distinguées.

 

 

 

                                                                                                         Francis Carrier  

                                                                                                         Président de GreyPRIDE

                                                                                                        

 

 

Questionnaire aux candidat-e-s à l’élection présidentielle

 

Hébergement /Habitat

Dans les structures d’hébergement collectif et notamment dans les maisons de retraite (EHPAD), la présomption d’hétérosexualité est la norme. Les personnes LGBT vieillissantes, en perte d’autonomie,  se refusent ainsi à l’idée d’un hébergement en maison de retraite car elles craignent de ne pouvoir partager leur expérience de vie avec les autres résidents et les personnels peu sensibilisés aux réalités de leur identité de genre ou de leur orientation sexuelle. En cas de maintien à domicile, les relations avec des auxiliaires de vie non formés peuvent conduire à des formes de maltraitance.

 

 

Question 1 : Concernant l’habitat collectif, accepteriez-vous de soutenir la création de  lieux d’hébergement affinitaires, sur le modèle des appartements autonomies (petites structures composées d’appartements indépendants, avec coordination de services proposés aux résidents) ?

 

réponse et proposition : ...............................................................................................................

.....................................................................................................................................................

 

 

Question 2 : L'organisation actuelle du maintien à domicile ne permet pas de garantir la qualité de vie des personnes dépendantes. Seriez-vous prêt à promouvoir la mise en place de plateformes de coordination de l'ensemble des intervenants au domicile des personnes (EHPAD hors les murs) : coordination des intervenants médicaux (médecin, infirmier, dentiste, ophtalmo, kiné...) mais aussi aide à la prise en charge des problèmes liés à la vie quotidienne (prises de rendez-vous, déplacements, contact avec les sociétés d'aide à domicile, contacts avec les bénévoles, petits travaux, courses...)(structure MAIA élargie, projet porté par le CNSA).

 

réponse et proposition : ...............................................................................................................

.....................................................................................................................................................

 

 

Question 3 : Concernant les EHPAD, les structures d'aides à domicile, et les organismes en charge des tutelles et curatelles,  seriez vous favorable à la mise en place d'actions de sensibilisation et de formation, pour faire émerger la prise en compte du thème de l'orientation sexuelle et de l'identité de genre dans l'accueil des seniors et mettre l'accent sur leur vulnérabilité spécifique.

 

réponse et proposition : ...............................................................................................................

.....................................................................................................................................................


 

 

 

Question 4 : Suite à ces formations, seriez-vous favorable à une labelisation de ces structures ou établissements , pour marquer la prise en compte d'un nécessaire respect de l'intimité des personnes (sexuelle, affective), de l'orientation sexuelle et de l'identité de genre dans  les critères de garantie de qualité  de ces structures (label "hétéro-friendly" par exemple) ?

 

réponse et proposition : ...............................................................................................................

.....................................................................................................................................................

 

 

Santé

Les personnes LGBT demeurent encore aujourd’hui trop éloignées des structures de soin du fait d’un rapport parfois complexe au milieu médical. 50% des personnes âgées LGBT affirment ne pas avoir déclaré aux professionnels de santé auxquels ils s’adressent, leur orientation sexuelle. En particulier, les personnes âgées transgenres craignent d'avoir un accès limité aux soins et de se voir refuser un traitement médical au fur et à mesure qu'elles vieillissent. Par ailleurs, si l'espérance de vie des personnes atteintes par le VIH s’est nettement allongée grâce aux thérapies, vieillir avec le VIH demeure toutefois une réalité difficile. Selon certaines études, le VIH entraînerait un vieillissement précoce. Pour d’autres, l’espérance de vie demeurerait au contraire similaire à celle des personnes séronégatives. Ainsi, les personnes touchées par le VIH demeurent dans une grande incertitude et sans aucun accompagnement sur l’évolution de leur état de santé. 

 

Question 5 : Concernant la santé, pour éviter de revivre les peurs et les rejets que nous avons vécus dans les années 80, accepteriez-vous de soutenir des actions de formation du personnel médico-social sur les problèmes spécifiques rencontrés par les LGBT+ (VIH, hormonothérapie...) ?

 

réponse et proposition : ...............................................................................................................

.....................................................................................................................................................

 

 

Question 6 : Seriez-vous favorable a des campagnes spécifiques auprès des seniors LGBT+ pour une meilleure gestion de leur santé ?

 

réponse et proposition : ...............................................................................................................

.....................................................................................................................................................

 

 

Question 7 : Les problèmes liés aux prothèses auditives, optiques et dentaires sont récurrents chez les personnes âgées. Des prothèses adaptées sont pourtant essentielles pour conserver une bonne autonomie et ne pas avoir de problèmes de dénutrition et d'infection. Leur coût excessif, l'absence de suivi de l'évolution de la situation des  personnes, les difficultés pour prendre des rendez-vous et se déplacer chez les différents spécialistes et fournisseurs font que la plupart des personnes ne sont pas équipées ou sont mal équipées. Que pensez-vous faire pour traiter cette situation qui concerne la plupart des seniors d'un âge avancé ?

 

réponse et proposition : ...............................................................................................................

.....................................................................................................................................................

 

Invisibilité sociale

Les personnes LGBT+ vieillissantes sont invisibles aux yeux de la société (principalement à cause d'un phénomène d'auto-exclusion). Les identités de genre et les orientations sexuelles des personnes LGBT+ de 50 ans et plus sont totalement ignorées dans la recherche en sciences sociales et médicale. L’absence de données est un frein à la mise en place de politiques publiques susceptibles de répondre aux besoins des LGBT vieillissants. Les politiques les concernant demeurent hétéro-normées.

 

Question 8 : Accepteriez-vous de favoriser la mise en place d'études et de recherches médico/sociales pour mieux identifier les besoins et mesurer les difficultés rencontrées par les seniors LGBT+ ?

 

réponse et proposition : ...............................................................................................................

.....................................................................................................................................................

 

Question 9 : Afin de rendre visible ces minorités, seriez-vous favorable à la diffusion d'un kit de communication auprès des organismes de la filière gérontologique qui présenterait la situation des seniors LGBT+ et la nécessité du respect de leur intimité, de leur orientation sexuelle, de leur identité de genre ?

 

réponse et proposition : ...............................................................................................................

.....................................................................................................................................................

 

 

Citoyenneté et représentativité (empowerment)

Sur le même modèle que les associations de lutte contre le sida qui ont permis de faire entrer les usagers dans les lieux de décisions (hôpitaux, organismes sanitaire et social...) il nous semble nécessaire que les seniors puissent être des acteurs et actrices citoyen-ne-s et militants dans tous les organismes en charge de la création, la gestion et l'évaluation de la filière gérontologique.

 

Question 10 : Vous semble-t-il pertinent d'installer une représentation citoyenne des seniors dans les différentes instances de décision, de gestion et d'évaluation des politiques publiques concernant la filière gérontologique ?

 

réponse et proposition : ...............................................................................................................

.....................................................................................................................................................



10/03/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 335 autres membres