Grey PRIDE

Grey PRIDE

Les gays français à la recherche d'une première maison de retraite amie

Extrait du Point de 2011 : "Interrogée par l'AFP, sur les maisons de retraite pour gays, la directrice de la FNADEPA Françoise Toursiere ... se demande s'"il faut créer un ghetto supplémentaire"."

Rien n'a changé depuis 2011, dès qu'on parle de lieu d'accueil gay friendly on parle de ghetto. Mais les maisons de retraite pour les retraités d'EDF, de la SNCF, pour les chrétiens, pour les protestants, pour les juifs, pour les artistes et j'en passe... ne sont pas des ghettos ! 

Avoir des affinités culturelles avec les gens avec qui on finit sa vie ne s'appelle pas un ghetto mais un lieu ou l'on se sent bien, en sécurité , une famille choisie !

 

Les homosexuels français ont beau frapper à toutes les portes, ils sont toujours à la recherche de la première maison de retraite "gay friendly" en France, comme il en existe beaucoup aux Etats-Unis.

Les homosexuels français ont beau frapper à toutes les portes, ils sont toujours à la recherche de la première maison de retraite "gay friendly" en France, comme il en existe beaucoup aux Etats-Unis.


19/09/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 322 autres membres