Grey PRIDE

Grey PRIDE

La désespérance des seniors en maisons de retraite

Le placement d'office dans les maisons de retraite de personnes dépendantes est une violence inacceptable. Nous devons militer pour des lieux à taille humaine, dans lesquels l'intimité est conservée (appartement individuel) et dans lesquels on se retrouve par affinité.
L'article ci-dessous ne parle pas des LGBT, mais du traitement social de la vieillesse en France. Pas brillant ! il nous reste beaucoup de chemin pour traiter les vieux/vieilles comme des humains...

 

Extrait d'un article du figaro : La désespérance des seniors en maisons de retraite

Les trois quarts des personnes âgées en Ehpad n'ont pas choisi d'y vivre, et 40 % d'entre elles souffrent de dépression.
"C'est gai pour personne de venir ici», avance une autre résidente, soucieuse de ne pas être un poids pour ses proches. Avoir le sentiment d'être inutile: la première mort des personnes âgées est «une mort par exclusion de la “vraie vie”, celle des gens qui bougent, qui vont vite, qui travaillent», souligne l'étude. Cette angoisse est renforcée par le «non-choix» de l'entrée en institution, «nécessité qui s'est imposée» aux proches faute de ne pas pouvoir poursuivre une prise en charge à domicile, trop coûteuse ou ingérable. "

 

Article complet



03/05/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 319 autres membres