Grey PRIDE

Grey PRIDE

D'abord je dis puis on verra

1 appréciations
Hors-ligne
Je suis très heureux de découvrir, depuis 5 minutes à peine, cet espace de parole. J'ignorais que quiconque fusse intéressé par notre problématique mais ça donne une idée positive du bien que peut procurer l'échange. L'avantage à nos âges c'est qu'on se connaît bien mieux qu'à 20 ans et si ce n'était l'aspect physique du vieillissement, je me satisferais de qui je suis. Les anniversaires sont un peu moins joyeux, c'est tout.

0 appréciations
Hors-ligne
D'après la photo, voilà un vieillard bien jeune !

1 appréciations
Hors-ligne
@olivier rose : oui, jeune....ce qui serait intéressant, c'est que ce "vieillard" (oh, Jean-Michel! )- nous dise ce qu'il compte faire de sa découverte de "nous", du sujet proposé...
d'abord je dis...c'est fait. Maintenant "on verra" ce que tout de même, jeune sénior nouveau venu,
tu penses nous raconter, ce que tu attends de ces échanges possibles !
une remarque.....il y a de tout dans les pseudo....mais macbete !!! il y avait aussi "oh, telle eau!"
"le trouve hère"...??? bonne entrée chez nous et à + ??
Mauricefile://localhost/.file/id=6571367.1123326

1 appréciations
Hors-ligne
@JMG Vieillard, jeune, jeune vieillard, vieux vieillard … y a un âge limite à partir duquel ça commence ? 58 ans parce que né en 58 c'est assez ou faut-il que je revienne avec la carte Vermeil ?

@sylvain78 Les questions sont insondables. Ce que je compte faire ? Rien de plus que ce que je viens de faire. Raconter ? La photo choisie remonte à l'année précédent le décès de mon ami Patrick en 2012. Il est hors cadre mais j'y tiens. Après 26 années de vie commune, une partie de moi est morte alors quelques égratignures me laissent de marbre.
Je suis né de parents Kabyles à Strasbourg en milieu hostile, ainsi, je suis très au fait de l'ostracisme, ça fait partie des choses à raconter … ou pas.

1 appréciations
Hors-ligne
@olivier rose : je comprends le mot "égratignures"....je pense qu'il ne me concerne pas.
et je conçois qu'une année ne soit un délai encore bien court pour "faire son deuil" comme on dit..
mais si tu as découvert ce site, ou blog, je n'ai pas bien la notion des mots exacts - moi, c'est la découverte de facebook qui est toute récente et je peine - comme tu le dis plus haut,
il me semble judicieux d'en utiliser certaines possibilités.
Pour moi, seul et trop phobique pour depuis toujours être dans des groupes ou avoir des relations,
la découverte de ces lieux d'écriture via une question posée, ou un commentaire à une autre question m'a permis de "rencontrer" des gens (deux ou trois) avec qui j'ai pu entamer des dialogues, des
échanges certes "virtuels" mais vrais...
par contre, bien sûr, hors ici ou ce que l'on écrit est "public" !!!!
tu parles d'ostracisme....et de milieu hostile (jadis, encore maintenant>?) tu écris "des choses à raconter...ou pas"....ok.... moi, je suis toujours inquiet de ces départs de paroles...sauf quand ils me semblent émaner de gens en qui je pense trouver de vrais échanges possibles..vois si tu es assez satisfait de ton sort, si tu as assez d'environnement positif pour en rester là....ou si "raconer" et lire" des autres avec un A attentifs peut être enrichissant...je te passe mon adresse mail...tu en fait usage ou pas... papikace@gmail.com. peut-être une suite par ce biais ?? amitiés. Maurice.
Mauricefile://localhost/.file/id=6571367.1123326

0 appréciations
Hors-ligne
Macbete, ma réflexion se voulait un compliment. Bienvenue.

1 appréciations
Hors-ligne
Bon, d'accord, j'en fais un peu beaucoup avec le pathos … quoique … C'est peut-être une façon de s'affirmer en poussant la porte du saloon d'un coup d'épaule, et une autre de poser le décor.
"raconter ou pas" est inhérent à la qualité du dialogue, qui dit forum dit public, on grossit le trait tout en bénéficiant d'un anonymat probable mais relatif tout de même (facile de tracer quelqu'un).

Le problème dans ma vie courante est de trouver des interlocuteurs qui envisagent la relation sans l'obsession du sexe. Je ne suis pas spécialement optimiste quant à la qualité d'une vie avancée en âge. Que ce soit le jeunisme des bars gays, où un cheveu gris équivaut à une fin de vie, ou les étals de boucherie dans les saunas, je n'y trouve pas mon compte car l'amour ne s'y écrit pas avec un grand A.

Merci à vous deux d'avoir pris le temps de me lire et de répondre avec ces messages de bienvenue.

--
Habib 

1 appréciations
Hors-ligne
@maurice lecuit :
je me suis fait donc mal comprendre !
quand je parle d'échanges, je ne pense pas sexe, saunas, bars, cheveux gris (je n'en ai plus)  ni étal!!
par contre je pense que amitié aussi peut s'écrire avec un grand A et c'est à cela que je faisais allusion
et j'ai un peu de mal à comprendre pourquoi tu refermes une porte que tu viens d'entrebailler sans chercher à savoir s'il y a du Bon derrière,
l'âge ne fait rien à ces choses... l'Amitié peut se créer, s'instaurer sans frontière d'annuités et pour le seul plaisir de se dire "tiens quelqu'un pense à moi" et quand je suis en spleen, je peux lui écrire
Habib, je renouvelle donc, sans aucunement vouloir t'importuner...mais parce que ce que tu écris est juste, mais que tu t'inquiètes trop de déceptions possibles...j'ai eu mon lot, mais aussi parfois d'heureux échanges.... bien à toi. Mon mail....si.... est dans ma précédente réponse.
 


Mauricefile://localhost/.file/id=6571367.1123326

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 322 autres membres